La race Cameroun

 

Le Mouton du Cameroun appelé aussi "Mouflon du Cameroun"est initialement, une race originaire d’Afrique. Comme tous les moutons il descend selon toute vraisemblance du mouflon d'asie Ovis orientalis. Peu exigeant, robuste, il est facile à entretenir.

Morphologie

Le tronc est prononcé, les côtes bombées et les jambes fines et sèches.

Les brebis n’ont pas de cornes. Les béliers ont deux caractéristiques, la première est la forme de leurs cornes en forme de faucille, la seconde vraiment typique la présence d’une crinière se développant sous la gorge, la poitrine et jusqu’après le garrot.

Les moutons Cameroun ont la queue courte, elle n’a  pas besoin d’être coupée.

Les onglets sont petits et durs.

La robe

Le pelage épais et ras est complété en hiver par une épaisse sous-laine, qui tombera au printemps (pas de tonte).

Dans les élevages en sélection, prédomine le standard suivant.

Pelage marron (du marron clair au marron plus foncé pour les mâles, en passant par la couleur feu (roux), le ventre et les pattes sont noirs.

Coloration de la tête dite: «tête de blaireau». Alternance de marron et de noir, listel blanc et tour des yeux clair.

Toutefois, il existe aussi des animaux clairs et des animaux tachetés ils sont a écarter de même que les animaux aux cornes ou onglets clairs.

Reproduction

Les moutons Cameroun sont précoces et sexuellement matures aux environs de six à sept mois.

Cette race dessaisonne naturellement et deux agnelages par an sont possibles. La productivité étant voisine de 150%, cela permet d’obtenir de 2à3 agneaux par an et par brebis.

La naissance se déroule sans aide extérieure et sans problème et celà presque sans exception.

Gabarit

Le poids des béliers adultes (à partir de 2 ans) se situe entre 45 et 60 kg.

Les brebis ont un poids de 35-45 kg.

Les jeunes béliers (1-2 ans) pèsent environ 35-40 kg.

Les béliers ont une hauteur au garrot de 60-70 cm, les brebis environ 58-65 cm.

Longévité

Les moutons Cameroun ont une espérance de vie de 8-10 ans en élevage. Toutefois si il sont utilisés comme animaux d’ornement ou d’entretien d’espaces verts le durée de vie peut être supérieure et atteindre 12 ans, voir plus.

 

L'élevage

Animaux pour la viande

Ces élevages sont principalement installés en Allemagne, pays à l'origine de l'introduction du mouton Cameroun en Europe. Axés sur la production de viande ces élevages effectuent un travail de sélection sérieux. Leur objectif conserver les principales caractéristiques de la race, désaisonnement, prolificité, rusticité, mue, robe etc. Par ailleur ces éleveurs travaillent à l'amélioration de la bonne formation des parties les plus nobles (dos et cuisses). C'est de tout temps le travail qu'on éffectué les éleveurs ou bergers, cherchant à améliorer les qualités de leurs animaux et leur adaptation au biotope. 

Les agneaux de boucherie entre 5 et 7 mois ont un poids de carcasse allant de 14-18 kg suivant l’âge d’abattage. La viande ressemble plus, autant par le goût que par l’apparence à du gibier qu’à une habituelle viande d’agneau. Cela en fait une viande recherchée par les restaurateurs et traiteurs.

Animaux d’ornement

Quelques élevages en Europe, commercialisent également leurs Cameroun comme des animaux d’ornement ou pour l’entretien écologique des espaces verts.

Cette pratique est plus souvent le fait d'éleveurs amateurs. Ces élevages ont souvent moins de dix animaux et malheureusement, n'éffectuent aucun travail de sélection.

                          

Notes de l’éleveur:

caractère de nos camerouns

De caractère farouche, le cameroun se laissera néanmoins apprivoiser par son propriétaire pour vu que ce dernier fasse preuve de patience et de régularité. Certain animaux comme chez toutes les races sont plus enclins à se laisser approcher. Vif et non pas craintif, le cameroun a vite fait de prendre la fuite toutefois au bout de quelques mètres il se retournera et fera face. Les femelles s'apprivoisent mieux et j'ai toujours des brebis de tête particulièrement familières qui m'aident à guider le troupeau . Les mâles sont plus distant (j'ai toutefois des béliers que je promène en longe).

reproduction

Je conseille pour la reproduction, d’attendre l’âge minimum de 10 mois pour les femelles et de 14 mois pour les mâles lorqu'ils ont un nombre de brebis à lutter supérieur à 12.

élevage pour l'ornement

Aucun travail sérieux de sélection, ne peut être effectuée sur des effectifs limités ou sans que soit écartés un certain nombre de sujets. Ce travail n'étant pas réalisé par les éleveurs amateurs, il en résulte des disparités importantes en regard du standart de la race.  Ce manque de rigeur conduit malheureusement certains particuliers dans l'ignorance, à acheter des animaux trop jeunes, des animaux croisés sans aucune garantie d'origine et a connaître des déboire par la suite.              Voir : mon coup de gueule

de l'élevage pour la viande

Je conçois que certains d’entre vous puissent être choqués par ce paragraphe, mais c’est une réalité que je n’ai pas cru bon de cacher. Je ne suis pas éleveur de "NAC'', pour moi considérer des moutons comme animaux de compagnie à l'instar d'autres furets ou mygales, est une abération. Par ailleurs, il n’y a pas d’élevage sans sélection. Voir : élevage, sélection et contraintes 

de l'histoire du mouton

Les mouflons ont été parmi les premiers animaux élevés puis domestiqués par l'homme, ils donneront les moutons primitifs. Des sources fournissent une domestication datant d'entre neuf et onze mille ans avant JC, en Mésopotamie. Et nos moutons sont arrivés sur le continent africain peu de temps après leur domestication en Asie occidentale.

du mouton du cameroun

Le mouton du Cameroun fait partie des moutons primitifs ou famille des moutons traditionnels selon la classification de LAUVERGNE, famille dont décendent tous les moutons actuels. Ces moutons sont reconnaisables à une queue courte, une poids modeste et à la présence de la mue(perte de la toison) tout comme leur cousin sauvage le Mouflon.

Par ailleurs, j'ai pu le constater par moi même il y a quelques années en Afghanistan, du fait de sa taille, de sa morphologie, de la couleur de sa robe et de la présence chez le mâle d'une crinière, il est évident que notre Cameroun est resté très proche de ses ancêtres mouflons originaire du bassin asiatique. cf. photo de mouflon asie.

mouflon urial mâle ovis vignei (Photo M.Laffaille, environs de Mazar i Shariff, Afghanistan, 1974 )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2014 michel laffaille
le mouton cameroun